Le Signal, c’est le nom de cet immeuble qui fait face à l’océan à Soulac-sur-mer, en Gironde. Il y a soixante ans lors de sa construction, il se trouvait à 200 mètres du rivage, l’érosion marine a réduit cette distance à 8 mètres. Les habitants ont tous été évacués en 2014, et cinq ans de procédures en ont découlé.
Ce bâtiment est donc devenu un symbole des transformations du territoire par le réchauffement climatique. Il représente aussi la fin de cette idée des années 60, que l’Homme et son économie de marché étaient une machine à rêves inépuisable. Cette enquête souhaite parler de ses gens à qui l’on avait promis de finir leurs jours face l’océan, contre l’épargne d’une vie. Il veut aussi avancer l’idée que l’Homme comprend aujourd’hui qu’il ne pourra jamais dominer la Nature, et que peu de ses sujets et de ses représentants ne veulent en assumer la responsabilité. C’est ce lien entre un lieu et les personnes qui en sont privées que ce projet veut observer.
Extrait de la série "Le signal silencieux"

Back to Top